Plaidoyer "anti-étiquettes qui grattent"

person Posté par: Françoise Escourrou list Dans: Les coulisses Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 806

J'ai toujours été gênée par les étiquettes, mais ce qui était anecdotique est devenu une gêne quotidienne depuis mes traitements anti-cancéreux.

Avant cette période de forte démangeaison, je ne pensais pas aux cicatrices qu'induit la chirurgie, à la peau sèche comme effets secondaires de la chimiothérapie et de l'hormonothérapie, ni aux brûlures que provoque la radiothérapie ... Ma peau mise à mal voudrait bien chasser toute source d'abrasion, mais que faire ?

En plus d'être obligatoires, les étiquettes me permettent de vérifier la qualité de la "fringue"...

En cherchant des solutions à mon problème, j'ai déniché quelques perles sur la "toile" et même dans la littérature :

Virginie Despentes (Vernon Subutex n°3), nous livre les pensées de Xavier : "Est-ce que quelqu'un peut lui expliquer pourquoi les fabricants de vêtements cousent des étiquettes qui grattent au niveau de la taille ? C'est à croire qu'ils font des études pour trouver la matière qui t'irritera le plus possible. Et même si tu découpes le truc avec des petits ciseaux, au plus près du tissu, en te concentrant à fond- ça gratte quand même. Xavier aimerait trouver le salaud qui s'amuse à faire ça, et lui péter les 2 jambes, pour voir si ça le fait toujours autant rigoler de pourrir la vie des gens qui achètent ses fringues."

Sans en arriver là, des blogs et sites circulent sur le net, proposant des astuces plus ou moins efficaces comme le truc de la lime à ongles, du vernis transparent ou du découd-vite ... au risque de trouer le vêtement et de garder des petits bouts qui grattent encore plus la peau ! (Doctissimo : blog 2011 / le site des trucs et astuces d'antan). Une pétition circule même (info@petitionenligne.com) pour que des créateurs trouvent des solutions et changent leur manière d'étiqueter.

Non sans humour, cette "démangée excédée" dit souffrir le martyre à cause de ces étiquettes placées dans le cou et/ou à la taille ...

Au cours de ma recherche amusée qui m'a fait sentir moins seule, j'ai aussi trouvé une jeune marque de vêtements femmes qui s'est intéressée à ce problème et propose des étiquettes détachables !

Merci sénOvie de répondre à mon besoin de confort : ça change la vie de consommer mieux !

Marie-Hélène de Montpellier

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laissez un commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire